Finlande

La Suède, le retour

Nous sommes heureux d’être de retour en Suède. Nous l’avions effleuré lors de notre montée vers le nord. On va pouvoir la découvrir un peu mieux.
Après avoir pris un ferry très peu confortable pour 4h de traversée, nous sommes arrivée à Uméa. Avec un vrai centre ville, des cafés, des resto, des petites places sympathiques, des rues avec des maisons anciennes et des boutiques autres que des fringues!
Nous achetons des boulettes pour le diner.. Délicieux! Un mélange de viande et pomme de terre un délice!
Puis nous finirons la journée dans un camping très grand, mais sympa.
La Suède est un endroit très chouette mais visiblement eux aussi, on perdu le Soleil!

La balade en forêt

Ca me tentait vraiment qu’on se noie dans une forêt finlandaise et que l’on respire profondément ce parfum si particulier de pin et de bouleau. Nous trouvons un chemin pour poser le camion. Nous sortons. Au premier abord, peu de moustiques. OUF ! Mais ce n’était que le début…
Quelques minutes plus tard, Nico et Zélie commencent à gesticuler dans tous les sens. Ils rebrousseront chemin, pour cause de compagnons volants trop pénibles!
Avec Noé nous marchons encore un peu mais…vite, nous sommes pris d’assaut. Le plus difficile ce n’est pas les piqures, mais leur omniprésence…Ils ne nous manqueront pas!

Quelques jours en Finlande

La Finlande est un pays très contrasté. En effet, le nord est désertique, avec d’immenses forets et des routes en ligne droite sur des dizaines de kilomètres. Et les villages sont très rares. Les petites villes que nous avons visité ne sont pas très emballantes autant le dire…Plus nous sommes descendus, et plus nous avons compris que le nord nous manquerait! Le reste de notre route ne nous a pas permis de découvrir des endroits où l’on a eu envie de rester et de se poser vraiment.
Les villes au sur de Rovaniemi sont très basiques, voire carrément désertiques. Kemi par exemple, ressemble à une ville soviétique avec un plan de ville tracée à la rêgle. Ce soir là d’ailleurs, nous ferons quelques kilomêtres de plus pour nous poser dans un port quasi abandonné!

Nous avons ensuite regagné Vaasa, ville plus grande (là aussi rien à signaler…que des boutiques de fringues…un peu usant…), les enfants se baigneront, puis nous passerons la nuit près de l’embarquadère. Le bateau etait à 8h mais nous devions placer le camion à 6h30 dans les files d’attentes! Un peu dur le reveil!
Nous ne serons restés que 8 jours en Finlande. Mais ce fut tellement beau au nord…
Petit bilan? ok..
– Les Finlandais sont des gens très gentils, et qui sont toujours prêts à nous aider si on a besoin.
– Ils ont un fromage fumé à tomber par terre!
– Les moustiques sont une véritable plaie
– Les paysages du nord.

TOUS A POIL !

Depuis le temps que les enfants demandaient à aller à la piscine… Hier à Kemi, les portes étaient belles et bien fermées pour travaux durant tout l’été. Aujourd’hui à Oulu, c’était le contraire. Nous avons déjeuné sur le parking et hop ! Faire un sac piscine (les maillots, je les avais rangé tout au fond des placards! Vue la météo…) et tous les trois partir se baigner. (Nico, lui, préférant aisément le confort du camion et de sa liseuse).
Une fois à l’entrée, il nous a fallu deux minutes pour comprendre ce que nous disait la dame de l’accueil (fort accent finlandais!). Et deux autres, pour comprendre le système du code barre sur le ticket! Puis nous nous sommes séparés. Noé en face, nous première porte à droite avec Lili.
Et là, stupeur. TOUT LE MONDE A POIL ! Zélie me regarde avec un air du genre « euh maman c’est quoi ton plan pourri? ». Nous trouvons un casier de libre tout au fond des vestiaires qui ressemblent à un grand couloir. Nous croisons des femmes de tous les âges, de toutes les tailles, de toutes les formes… Nous mettons nos maillots et direction la douche. Il faut savoir qu’en Finlande (et dans les pays scandinaves) la douche savonneuse est bien plus que recommandée, elle est de rigueur, et chacun à compris l’utilité de ce petit geste. Si on arrive propre dans l’eau, pas besoin de trop de produits chimiques à mettre dedans. Donc une eau plus claire, et surtout qui ne sent pas le chlore à fond.)Dans les douches, des distributeurs à savon et à shampooing sont disponibles pour tous, et une fois bien lavés, on peut rejoindre l’eau. Je pense meme que si l’on fait l’impasse sur la douche, on se fait regarder noir par les autres! A coté des douches, un sauna. Evidement. Il y a plus de saunas que de personnes en Finlande! (3.3 millions)
Nous arrivons au bord des bassins, où un Noé incrédule me regarde en me disant  » Tout le monde était à poil maman! » Bah chez les femmes aussi!
On a ensuite pu nager, sauter, et jouer dans 4 bassins. Nous ne testerons pas celui réservé à la marche à pied en piscine!
En sortant, rebelotte! Une douche pour être propre ! Les enfants garderont leur maillot pour les douches…Doucement quand même!
J’ai été surprise de voir autant de femmes, indifférentes à leur pudeur, et partageant sans problème un espace clos.
En sortant, nous étions heureux d’avoir découvert une piscine différente des notres.
Et surtout, on se dit qu’une douche au savon avant de nager, bah ca évite d’avoir les yeux globuleux et la gorge qui pique en sortant…A méditer !

Sorties culturelles…

Cela fait plusieurs jours que nous n’avons pas fait travailler les enfants dans le camion de façon scolaire. Mais nous le faisons différemment…Nous faisons pas mal d’arrêts sur la route.
Par exemple…
– Nous avons chercher de l’or! Eh oui! En Finlande, il y a de l’or.
Un gentil monsieur parlant un français impeccable nous a expliquer comment trouver des pierres précieuses. Et il disait vrai! Les enfants ont passé une heure les doigts dans de l’eau glacée, en bottes mouillées dedans, à tenter de trouver de quoi devenir riche! Ce fût un moment fabuleux pour eux…

– Nous avons rencontré le père-noël!
A Napapiiri, (près de Rovaniemi) le village du père-noël nous attendait. On s’était dit depuis le départ  qu’on s’y arrêterait histoire de voir.
On a trouvé quelques bâtiments récents, et une placette où au sol, la limite du cercle polaire était dessinée. Et une sorte de maison plus grande que les autres avec inscrit « Santa is here ». Nous passons la porte…Zélie passe devant et découvre une gigantesque horloge avec un balancier enorme. Puis nous arrivons devant la porte, un lutin parlant lui un français catastrophique nous fait patienter….et nous sommes reçus par le Père Noel en personne! Quelques mots et une photo avant de repartir (AIEEE mon porte monnaie!!!) et hop…un petit tour au magasin de souvenirs quand même…

– Nous avons visité une maison de la forêt exceptionnelle.
Le Pilke de Rovaniemi
En pensant à Yann (mon frère, forestier) du début à la fin. (Si tu avais vu ca mon Yannou! Faut que t’y ailles avec ton camion!!!!)
Un espace dédié à la forêt et à l’exploitation forestière. Avec dedans des engins, des tablettes numériques pour expliquer en Français (si si!) l’importance des arbres pour la Finlande, des expériences à faire..
Les enfants ont joué sans s’arrêter et nous avons passé un moment génial.

Rennes de tous les jours !

Nous ne nous attendions pas à faire des rennes nos compagnons de route et d’escales. Et pourtant…Pas un jour depuis Gamvik où nous ne croisons pas leur museau attendrissant.
Ils peuvent même traverser la route sans le moindre problème, ce qui nécessite beaucoup d’attention de la part de Nico. Lorsque nous les croisons, nous nous arrêtons (y’a personne de toutes facons sur la route!!!), nous les regardons (Zélie ouvre souvent la fenêtre pour mieux les voir! et moi j’ouvre la mienne.), et nous repartons une fois qu’on ne voit plus que leur derrière tout blanc s’éloigner.

A Saariselka, nous avons trouvé une emplacement parfait pour dormir…un parking de piste de ski d’hiver! Parfait. Pas un moustiques en plus! Mais…des rennes! tout pres…nous avons pu les approcher sans trop de probleme!

Bref, c’est un vrai plaisir de les croiser. Nous nous régalons…
Mais pas dans nos assiettes en revanche! car le renne c’est pas super bon…sauf en salami!!!!

 

Tala adore les regarder par la fenêtre, les oreilles dressées, ce qui nous fait beaucoup rire…On se demande ce qu’elle peut bien penser!
D’ailleurs, on ne vous parle pas souvent d’elle. Elle est sage comme une image…Elle nous attend dans le camion quand nous partons en visite, et ne fait aucune bétise dans le camion.

 

Finlande !

Depuis quelques jours, nous avons traversé la frontière entre la Norvège et la Finlande.
La paysage est complètement linéaire. Forêts, lacs, moustiques, forêts, lacs, moustiques…! Et parfois une petite ville. Avec un supermarché ou nous sommes ravis de trouver de nouvelles choses à goûter, des produits que l’on avait pas en Norvège, et surtout l’euro! Nous n’avons plus besoin de convertir à gogo avant d’acheter un concombre ou un sac de croquettes ! Et surtout, le cout de la vie a baissé! Et nous trouvons de la viande, des légumes, des fruits…!

A Inari, nous avons visité le musée Siida, sur la cuture sami, le climat du grand nord, et l’habitat.
Deux superbes expo photo, et un musée extra…une muséographie superbe, et encore une fois, très pédagogique. Ainsi qu’un parc à l’exterieur, pour l’habitat.
Nous nous sommes même entrainer au lasso! Noé est un as…

Nous avons aussi fait la route pour aller à la frontière Russe. Avec les enfants, il n’était pas raisonnable de prendre un visa pour aller à Mourmansk..Là où nous avons très envie d’aller avec Nico.
Nous nous sommes contenter d’approcher la frontière avec un véritable plaisir. (Pause déjeuner sur un parking au bord de l’eau et de la fôret..nous avons rempli le camion de moustiques…)
Autour de la frontière, à Ivalo, beaucoup de panneaux publicitaires sont écrits en russe (ce qui me fascine) et dans le supermarché, beaucoup de clients parlaient russe. Un gros dépaysement…

Voici quelques photos de nos premiers jours.

 

PS : Si Nico à une capuche c’est pas pour faire style, c’est parce que les moustiques l’adorent !