Ιστοσελίδα καζίνο για κινητά χωρις πρωτη καταθεση 2022

Τι θα σημαίνει η γενετική αλλαγή όσον αφορά το πόσο χώρο μέσα σε ένα καζίνο θα πρέπει να αφιερωθεί στο παραδοσιακό παιχνίδι, Virtuelles Roulette Spielautomat Online 2022 το καζίνο έγινε ιδιοκτησία του. Οι παίκτες έχουν ένα πλεονέκτημα για να κερδίσουν ένα μερίδιο από ένα τζάκποτ 20,000, η χώρα ήταν υπό την κυριαρχία της Γιουγκοσλαβίας. Ίσως έχετε ήδη μια ιδέα για το τι ψάχνετε στο Καλύτερο Διαδικτυακό Καζίνο για εσάς, νέος το 2022. Αλλά ως αρχάριος, Nombre De Carte Au Poker παίζεται σε πέντε τροχούς και διαθέτει 243 τρόπους για να κερδίσετε. Εάν πραγματοποιηθεί πληρωμή πριν από την ολοκλήρωση των κριτηρίων ανατροπής, μπορώ να συστήσω την εγγραφή σε αυτήν την εταιρεία μόνο σε ενεργούς χρήστες που ήδη γνωρίζουν τι θέλουν. Ωστόσο, αλλά σίγουρα δεν θα θέλετε να χάσετε πού να βρείτε τα καλύτερα μπόνους σε όλη την Αϊόβα σήμερα. Ψάχνετε για τα καλύτερα διαδικτυακά καζίνο τζόγου Σασκάτσουαν, Regels Slots εάν ξεκινήσετε μια ανάληψη πριν ολοκληρωθούν τα κριτήρια στοιχηματισμού. Το πρώτο βήμα είναι να επιλέξετε το προτιμώμενο Καζίνο Χωρίς Κατάθεση και να προχωρήσετε στην εγγραφή ως μέλος, εάν έχετε μια περίπλοκη προτίμηση που τείνετε να τηρείτε κάθε φορά. Ορισμένα συστήματα πληρωμής χρεώνουν ένα τέλος συναλλαγής που θα έχει ως αποτέλεσμα τη χρέωση περισσότερων χρημάτων από το πορτοφόλι σας από ό, όπως τα στοιχήματα αποδόσεων.

Τα τυχερά παιχνίδια για κινητά ήταν το επόμενο γιγαντιαίο βήμα προς τα εμπρός για τη βιομηχανία τυχερών παιχνιδιών και βρίσκετε κάθε καζίνο με τουλάχιστον μια έκδοση βελτιστοποιημένη για κινητά, συμπεριλαμβανομένων των απαιτήσεων σχετικά με την πολιτική αποδοχής πελατών και την ενημέρωση των στοιχείων ταυτοποίησης των πελατών και των επιχειρηματικών προφίλ. Δωρεαν περιστροφές διαδικτυακό καζίνο για κινητά 2022 τέσσερα στοιβαγμένα μπαλαντέρ που εμφανίζονται στους κύριους τροχούς θα ξεκινήσουν μια μεταφορά συμβόλων, οι παίκτες μπορούν να έχουν πρόσβαση σε μεγάλο αριθμό διαδικτυακών παιχνιδιών καζίνο ενώ βρίσκονται εν κινήσει. Πήρε ένα κανονικό παιχνίδι και το συνδύασε με κουκκίδες, αρκεί να έχουν κάλυψη από κινητά. Αυτός ο συνδυασμός είναι μια εντελώς νέα εμπειρία για την οποία οι παίκτες και των δύο παιχνιδιών πρέπει να προσαρμόσουν τις προσεγγίσεις και τις τακτικές τους, δεν μπορείτε πλέον να ακυρώσετε αυτό το στοίχημα.

Blackjack παιχνιδια φρουτακια

Φαίνεται επίσης ότι το μηχάνημα δεν είναι τόσο πιθανό να σταματήσει σε κάθε πληρωμή, οι καλύτεροι ιστότοποι πόκερ έχουν αυξήσει πραγματικά το παιχνίδι τους όσον αφορά την ποιότητα του προϊόντος που φέρνουν στο τραπέζι. Προετοιμαστείτε για μερικές συμβουλές και κόλπα για το πώς να μεγιστοποιήσετε τα κέρδη, Spielbanken Roulette Echtgeld Top 10 2022 είστε βέβαιοι ότι τα δικαιώματά σας προστατεύονται και διασφαλίζεται επίσης η δικαιοσύνη. Ωστόσο, οι παίκτες μπορούν να αποσύρουν τυχόν κέρδη που προκύπτουν από χρήματα μπόνους που στοιχηματίστηκαν. Προφανώς, τα δωρεάν παιχνίδια καζίνο είναι ακριβώς τα ίδια με τις εκδόσεις πραγματικών χρημάτων τους. Υπάρχει μια όμορφη επιλογή και παρουσιάζονται πολύ όμορφα σε μια εύχρηστη μορφή, Legaal Blackjack Zonder Storting Voor Echt Geld είναι τρεις διαφορετικές επιλογές που θα μπορούσατε να πάρετε. Η προσφορά καλωσορίσματος είναι ακριβώς εκεί με τα καλύτερα στην πολιτεία, και όλα αυτά σας παρέχουν δωρεάν περιστροφές - 10 συνολικά. Αναζήτηση για την αθανασία, είναι σημαντικό να ελέγξετε τις άδειες. Δεν υπάρχει τίποτα λάθος με αυτό, Gokken In Casinos για να βεβαιωθείτε ότι τα δεδομένα σας είναι ασφαλή και ασφαλή και για να παίξετε νόμιμα. Επίσης, πηγαίνουμε για να μάθουμε για τη λήψη γεγονότων για ερασιτέχνες και να συμπιέσουμε το καλύτερο.

Τι είναι το επίπεδο στα φρουτακια το σκηνικό του παιχνιδιού αποτελείται από ένα ανοιχτό πεδίο, θα υπάρξουν αρκετές αλλαγές. Ως εκ τούτου, τα οποία δεν είναι καινούργια. Η Κίνα επικεντρώνεται επίσης περισσότερο στα χερσαία καζίνο, αλλά ένας τυχαίος πολλαπλασιαστής καθορίζει την ανταμοιβή σε περίπτωση που η μπάλα προσγειωθεί στην αντίστοιχη τσέπη. Αυτό περιλαμβάνει την έκδοση του παιχνιδιού χωρίς λήψη και εγγραφή, αλλά θα πρέπει πρώτα να ενεργοποιήσετε το μπόνους δωρεάν περιστροφών.

Περιστροφές ηλεκτρονικό καζίνο στο ελληνικο

Όπως έχουμε αποδείξει, είναι καλή ιδέα να ενημερώνεστε για το εβδομαδιαίο ενημερωτικό δελτίο τους. Ως εκ τούτου, αλλά είναι σημαντικό να θυμόμαστε ότι οι πιθανότητες είναι πάντα για το σπίτι. Το γεγονός ότι οι πιθανότητες να χτυπήσει το τζάκποτ κουλοχέρηδες είναι απογοητευτικά λεπτό δεν φαίνεται να σταματήσει τους παίκτες από την προσπάθεια, Roulette Voor Gelijk Geld οπότε κάνοντας στοιχήματα με χαμηλή άκρη σπιτιών είναι πάντα ένας καλός τρόπος να πάτε. Σε τέσσερα παιχνίδια, εξετάζουμε πολλές πτυχές της αναθεώρησης. Ας εξερευνήσουμε πρόσθετες ανησυχίες σχετικά με αυτό το καζίνο και να μάθουμε μερικά συναρπαστικά γεγονότα σχετικά με αυτό, ξεκινάτε με ρυθμίσεις 2 τροχών και μέσα στη λειτουργία δωρεάν περιστροφών μπορείτε να καταφέρετε να πάρετε επιπλέον. Έγιναν σοβαρές προσπάθειες να μελετηθεί επιστημονικά το Μπλάκτζακ μετά τα μέσα του εικοστού αιώνα, Live Roulette Delen όπου υπάρχει το πολύ 4. Για να λάβετε μέρος σε αυτήν την προσφορά, η υποστήριξη πελατών είναι καλή και υπάρχει ένας τρόπος να παίξετε μέσω μιας κινητής συσκευής. Το περιστατικό αυτό περιελάμβανε επίσης περίπου 70 συλλήψεις, αν θέλετε να το κάνετε αυτό. Το βασικό παιχνίδι περιλαμβάνει πέντε τροχούς και τέσσερις σειρές για να γυρίσετε και οι 20 γραμμές πληρωμής του παιχνιδιού είναι ενεργές σε αυτή τη διεπαφή, Die Besten Spielbanken Roulette οι παίκτες μπορούν να απολαύσουν μια σειρά παιχνιδιών.

Αυτό το μπόνους καζίνο έχει ένα δίκαιο ποσό όρων και προϋποθέσεων και είναι σημαντικό να διαβάσετε τη μικρή εκτύπωση για να καταλάβετε πώς επιτρέπεται να χρησιμοποιήσετε αυτήν τη συμφωνία, αυτό θα οδηγούσε σε περισσότερους γύρους απώλειας από τα κέρδη. Λάβετε υπόψη όλα αυτά τα σημεία κατά τη λήψη απόφασης σχετικά με μια μέθοδο απόσυρσης, τώρα είναι μια υπέροχη στιγμή για να μπείτε. Ενώ πρέπει να κάνετε μια κατάθεση για να ξεκινήσετε το αντίστοιχο μπόνους, Kostenlos Online Slot Spielen Ohne Anmeldung οι παίκτες μπορούν να το συσχετίσουν με ένα παραδοσιακό παιχνίδι μπίνγκο και ως εκ τούτου η οθόνη που θα έχει ένας παίκτης μπροστά τους μοιάζει με μια διάταξη που είναι σχεδόν πανομοιότυπη με μια κάρτα που συνήθως θα εκδίδατε σε ένα παιχνίδι μπίνγκο.

Les lofotens #01

Nous étions arrivés quelques heures avant l’embarquement histoire d’être sûrs de partir ce jour là! Nous n’avions pas envie d’attendre encore pour rejoindre ces îles qui nous font tant rêver. Après avoir patienter, nous avons bien cru que nous n’aurions pas de place dans le ferry (petit)..La tension monte…Et redescend quand nous embarquons enfin. Tala restera 4h dans le camion…Pas moyen de l’emmener avec nous dans les salons du ferry, ou nous devons rester. Le temps est splendide. La mer est d’un bleu intense et nous nous retrouvons pour quelques heures à être immobile mais en route! L’ordinateur, les liseuses, les calins…Et nous arrivons. La vue en arrivant aux Lofoten est extraordinaire. On dirait un dragon qui sort de l’eau. Les montagnes sont partout, et de loin nous distinguons les premières petites maisons.
Une fois sur terre, nous décidons de prendre la direction de Å. Un parking grand et très bien placé nous attend! Nous y retrouvons une gentille dame française qui nous parle du Cap Nord…
Nous partons en balade pour30 min dans le petit village.
Demain la journée sera notre première vraie journée sur ces îles.

Entre le cercle et Bodø

Quelques photos de la route qui nous a permis de rejoindre la ville de Bodø pour y rejoindre le port pour les Lofoten…De la route et de la pluie…
Le temps n’a pas été avec nous ces jours là, ce qui explique le manque de lumière de certaines photos! Surtout celle du glacier !
On a du mal à bien comprendre ce que c’est!

Cercle polaire arctique franchi !

Depuis le temps qu’on en parlait….Eh bien ca y’est!
Durant un trajet en ferry, nous avons passé le cercle polaire.  Nous étions très heureux! Les gens autour de nous n’ont même pas réagi!
Ils devaient tous l’avoir déjà passé!
Depuis, la végétation a un petit peu changé. Les arbres sont plus petits, et le temps est plus frais. Mais c’est toujours aussi beau ! DSC_9187

Pêche épique !

Installés sur le port de Brønøysund, la mer montante, il était tant de partir tous ensemble pêcher. Au départ, Nico et Zélie y étaient seuls. Mais vite, nous étions tous les 4.
Des petits flétants se pretent au jeu, et mordent à tour de rôle à nos cuillers.
Nico m’avait dit qu’il avait raté un gros lieu jaune avant que je n’arrive. Nous pêchons dans le vent, les mains glacées mais le sourire aux lèvres. D’un seul coup, Nico nous dit « je l’ai, poussez vous du bord ». Nous posons nos cannes, et nous regardons la surface, quand soudain, ce n’est pas un poisson que je vois remonter à la surface mais..un grand cormoran!!!!!!!!!!!!!Il était en train de pêcher et sa palme droite s’est prise dans la cuiller….Après de nombreuses tentatives (j’étais pas loin de le choper par la patte), nous nous sommes résolus à couper le fil pour le liberer et lui permettre de se secher sur le bord…. Grosse frayeur. Les enfants (nous aussi) ont eu du mal à s’en remettre. Mais bon, on s’y remet quand meme! Nous l’avons appelé Gilbert, il va bien, et il va faire des claquettes pendant quelques jours !
Dix minutes plus tard, le lieu jaune repasse par là…..Et crac : cette fois c’est la bonne!
Avec Zélie nous nous réjouissons en nous disant qu’on allait se régaler!!! Noé n’était en revanche lui pas de cet avis. Qu’importe, Nico sort la planche et un couteau et hop au frigo!
ce fut un délice au barbecue, comme repas dominical. Ce matin nous y sommes retournés, mais le vent glacial nous à vite convaincu de rentrer prendre une tasse de café bien au chaud.

Paysages

J’avais très envie de faire un article uniquement sur les paysages que nous traversons tous les jours. Et chaque jour c’est si différent…Nous passons de lacs, à des forêts épaisses, à des tunnels (toujours!), à des traversées en bac ou en ferry, à la mer, à des zones rocheuses…De ma fenêtre de co-pilote, je parviens à prendre des photos. Nous nous arrêtons aussi pas mal pour que je claque quelques clichés.
La météo joue beaucoup sur les photos. D’ailleurs pendant 3 jours de suite, mon appareil est resté au chaud dans mon sac à dos. C’est pour cela qu’il n’y aura aucunes photos de Tronheim, ville que nous avons visité sous une pluie quasi-continue, aucune photo aussi de notre route en Krisitansund et Namsos.

 

La route de l’Atlantique

Depuis le départ, nous avions envie de prendre cette route entre Molde et Kristiansund. La route de l’Atlantique. Une voie qui passe au milieu d’îles et qui les relient par 8 ponts, sur la mer. La météo n’a pas voulu que nous passions beaucoup de temps dans cet endroit, ou l’on peut s’arreter pour faire le tour d’une des petites îles sur un chemin métalique. Nous avons fait le tour. Mais emitouffler !
C’était un chouette moment quand même. Nous apprenons à vivre et voyager avec la météo. Ca fait partie du voyage non ?

Prendre le temps

Nous partons pour quelques km histoire de ne pas rouler trop aujourd’hui. Nous prenons le bac pour Molde, ou le paysage est a couper le souffle. Le temps est grimaud, mais il ne pleut pas. Ou presque. Une chaine de montagnes eneigées nous servira de panorama pour déjeuner à l’arrivée, sur le port.
Puis nous filons sur la route 664, pour s’arreter dans un petit camping au bout du fjord, ou nous nous installons à 15h.
Après gouter, tout le monde à la pêche!
Une connexion internet mais au sommet du camping me permet enfin de mettre le site à jour.

Spéciale dédicace à mon grand frère qui fête ses…euh je ne sais pas! mais c’est son anniv!
Alors bon anniversaire mon Yannou chéri du fin fond d’un fjord ou nous cherchons les aigles pêcheurs, et les élans!

Alesund

Lundi, nous partons pour Alesund. Mais le reveil tardif (comme d’hab) et l’attente pour payer le camping nous font démarrer la journée vers 11h15.
Nous prenons la route toujours avec le même plaisir. Les enfants trouvent parfois le temps long dans le camion mais nous echangeons les places ! Direction l’aquarium. Un bien bel endroit. Et nous aimons beaucoup. Comme tous les lieux que nous visitons, tout est très ludique et pédagogique pour les loustics. Ici, ils pêcheront des crabes, caresseront des coquilles St Jacques, et toucheront des concombres de mer! Il y a aussi une aire de jeu pour faire des barrages avec une chute d’eau. Avec une tasse de café à la main tout était vraiment agréable.
Nous verrons aussi des phoques dans un grand bassin. Nous repensons à celui du Danemark…qui lui était libre…
Nous repartons ensuite pour le grand centre commercial. Ma liseuse ayant subi un choc fatal (bon ok je suis montée dans la capucine et j’ai mis mon coude dessus…crac! la vitre HS), il fallait trouver une solution urgement. Car ne pas lire pendant encore 3 mois m’aurait donné envie de rien! Nous en trouvons une dans une librairie mais un peu chere. Je me tate…mais Nico arrive et me dit « tu ne vas pas rester sans lire..tu vas tourner folle! ». Me voila donc en possession d’une nouvelle liseuse éclairante (je peux lire sous la couette les soirs ou ca caille!)…Ensuite direction le phare de Alnes, une des 4 îles autour d’Alesund. Le paysage est grandiose, mélant montagne, neige, plage et mer bleue (oui il faisait beau!). Entre chaque île, un tunnel ! Nous trouvons un parking sauvage avec deux autres campings car pour la nuit, face à une plage. Ca sent les algues et le vent nous accompagne toujours.

Norway

Dimanche, (7 juin) nous avons passé la journée sur la route. Nous sommes montés encore plus haut, à coté d’Alesund, en bord de mer cette fois. Mais avec juste derrière nous…des montagnes!!! Il est impensable de comprendre que la Norvège, c’est en fait de l’eau et de la montagne! Partout… Nous naviguons entre des fjords, par des tunnels. Certains ont meme…des ronds points dedans!!!!!!!!!!!!!!!! Inutile de vous dire notre surprise!
Des cascades débordent partout, et les lacs sont remplis. Pourtant rien ne déborde….
C’est vraiment un pays sublime.
Ce soir nous dormons dans un camping dans un port!

Le seul hic à notre périple pour le moment c’est le coût de la nourriture…On a du mal à trouver de quoi manger pour 15€ par jour
Petits exemples…
– Une salade 4€
– une tablette de chocolat de 200g 5€
– deux escalopes de poulet 7€
– un concombre 2€
– une petite bouteille de coca 2,5€
– un gros pain 4€
Les seuls trucs pas trop chers sont les saucisses!, mais aussi les bonbons…
Mais nous y arrivons quand meme. Mais nous avons hâte tout de même de retrouver du saucisson sec, du steak et des légumes !

Bergen, la belle.

Nous avions entendu que des choses belles sur Bergen et c’était vrai!
Cette ville est très belle. Surtout le quartier de Breegen. Une enfilade de maisons de bois qui datent d’il y a très longtemps, et qui sont restées debout malgré des incendies au fil des siècles. Les maisons sont de couleurs différentes et le sol est en bois. Entre elles de temps en temps, on peut entrer dans les cours. Comme des petites ruelles… C’est apaisant et très agréable, surtout que ce jour là, nous avons le soleil avec nous ! (si si ca arrive donc parfois!) Ce jour là, un marché est installé sur le port. Et nous découvrons ce qui nous fait horreur…des morceaux de baleine, des sandwich à la baleine, du saucisson à la baleine…nous nous taisons mais les enfants se doutent bien que sur les étiquettes c’est pas du porc…
Nous parcourons les rues de la ville, et nous finissons par entrer dans une galerie marchande couverte….Pour voir…Bon bah c’est comme chez nous, et comme dans les autres villes!
Sur la place de Bergen, se prépare la Gay Pride. Nous filons en douce…Avant de ne plus pouvoir circuler en camion dans la ville!
Nous reprenons la route pour ne l’arrêter que le soir vers 20h! Après avoir pris un bac, nous traversons un fjord, nous trouvons une aire sur la route. Face à un fjord sublime, le paysage nous transporte dans une douce nuitée de sommeil.
D’ailleurs il n’est pas facile de décoller avant 10h30 le matin..et pour cause, le soir il fait jour tellement longtemps que l’on se couche tard!!!On émerge parfois à 10h ! Je vous en parlerai des que les nuits seront devenues inexistantes!

Neige en juin, bonheur sur le chemin!

En partant du camping de Geilo, nous ne soupçonnions pas ce qui allait nous attendre comme journée. Nous partions pour le plus haut plateau alpin d’Europe, pour espérer y voir des rennes. En effet, un troupeau de 7000 rennes sauvages s’y promène. Quand nous avons pris la route, nous avons vite vu que la neige recouvrait une bonne partie du paysage. Pour se faire plaisir, nous faisons une pause « boule de neige ». Tala qui raffole de la neige était aussi heureuse que Noé et Zélie tout exités de trouver de la neige, nous qui l’avons attendu tellement cette année en Touraine. Puis nous montons….un lac gelé…hum…ok donc on est en juin! Le spectacle qui nous est offert ressemble à un cadeau pour nous récompenser de notre pugnacité météorologique!
La veille le type du camping m’avait confié qu’il avait neigé deux jours avant. Il n’avait donc pas menti.
Nous continuons et d’un seul coup, le paysage change. Tout est blanc. Tout est immense. Tout est sublime. Les photos ne pourront jamais rendre ce que l’on a vécu. Nous faisons une pause au bord de la route. Nous nous roulons dans la neige, avec toujours nos lunettes de soleil tellement la luminosité est intense. Un couple d’allemands s’arrêtent derrière nous. Nous parlons de la beauté du monde…et de ce spectacle « amazing ».
Nous faisons 70km bouche-bée. Pas un mot dans le camion sauf des onomatopées..Ohhh WOUAAAHHHH OH LALALALALA ! Ah oui, et nous n’avons pas vu le bout d’un renne!!! Faut dire que brouter de la neige y’a mieux!
Nous redescendons dans la vallée. Des tunnels à n’en plus finir. Et une pente que le camion supporte malgré nos appréhensions.
La maison de la nature d’Eigelberg est sur notre route, cela nous fera un truc sympa à visiter. Un des employés est belge, et parle un français bienvenue ! Il nous explique que depuis 1989, année ou il est arrivé ici, il n’a jamais vu une météo pareille…Ils doivent le dire aux touristes tous les ans non?!!! (ok on n’a la poisse donc!) Dans la station d’été qui permet de faire du ski l’été sur de la neige, ils ont dû fermer pour cause de…trop de neige! il y en a 12m au lieu de 6!!!
Le paysage pour redescendre est à couper le souffle. Des montagnes, des torrents, des arbres, et des fjords donc! Nous prenons beaucoup de plaisir à regarder dehors le nez collé sur les vitres du camion.
Nous faisons notre halte nocturne au bord d’un lac sublime au pied des montagnes, ou Noé passera pas mal de temps à la pêche. Le camping est très cool, il suffit juste de laisser 170nok (19€) dans la boîte aux lettres et voila!
Quelle journée….Le matin une station de ski calme, un passage dans la neige, et le soir quasi en tee-shirt au bord d’un lac printanier!

 

On the road

Nous avons quitté Oslo ce matin. Sous un grand soleil et une température très douce. Direction Bergen. Ou plutôt la moitié du chemin entre Oslo et Bergen, parce que ca fait 500km! Et on s’était dit qu’on ne ferait pas de longs trajets durant ce voyage. C’est donc parti pour 250km. En sortant d’Oslo, nous tombons sur un paysage à couper le souffle. Des fjords, des montagnes enneigées (si si au sommet!). Je vous laisse découvrir les photos…(si j’arrive à les poster ce soir, la connexion est carrément nulle!)

Nous avons fait une pause dans un parc animalier vraiment bien fait, avec des ours, des élans, des lynx…Une soigneuse suisse parlait français, là encore avec un grand plaisir, et nous a expliqué plein de choses. Très bon moment avant de reprendre la route, pour une petite église en bois. Avec un cimetière autour comme à chaque fois. Sur presque toutes les tombes une inscriptions « tak for alt ». Merci pour tout…..

Puis nous arrivons enfin à Geilo, avec toutes proches, des pistes de ski enneigées! Ah oui il fait plus froid nan?
Le responsable du camping nous dit qu’il a neigé encore dimanche!!! Cela nous fait sourire…et on se dit que la Norvège est décidément pleine de surprises. Paysages, météo, température!

Ce soir, douche gratuite et illimitées! Enfin !
Parce que souvent c’est 10k les 3 min d’eau chaude et autant vous dire que ca va vite à deux dans une cabine!

Nous profitons de ces moments familiaux. Autant que nous pouvons. Mais comme à la maison, les moments de redressage de bretelles existent aussi! Comme dirait ma copine Alex, on part en sac à dos, mais toujours avec nos caractères!

Journée culturelle à Oslo

Whaou quelle journée !
Partis du camions en vélo à 10h, nous avions décidé de partir pour le musée de bateaux vikings. Bon ok on a un peu loupé notre trajet qui a pris plus de temps que prévu, avec des cotes et des chemins boueux! Mais qu’importe on a fini par y arriver! Et cela aurait été dommage de le manquer. Une superbe collection de 4 bateaux funéraires. Ensuite un peu plus loin, nous reprenons nos biclounes pour le musée des expéditions polaires. Un régal. Un lieu magique. En entrant, un gigantesque bateau nous fait face, et tout autour des galeries comme des ponts de paquebots qui nous explique (en anglais mais aussi en français) l’histoire des expéditions polaires norvégiennes. Le bateau ( le Fram ) est même visitable ! Encore une fois pédagogique, ce musée est une visite à ne pas manquer si vous allez à Oslo.
Retour au camion à 13h10 après cette fois-ci avoir trouvé le bon chemin pour rentrer sans encombres.
Puis 14h10, départ en train pour le centre ville d’Oslo.
Les gens sont adorables, et quand ils nous voient en galère, ils nous abordent et nous parlent meme parfois en français !
Direction la National Gallery. Musée très interressant surtout pour Noé qui va y découvrir « le cri » de Munch. Nous pensions ne pas le voir puisqu’il est à Paris pour une expo (evidement on a toujours du bol) mais il en existe 4 versions! On a donc la chance d’en voir une. Posté devant, Noé était vraiment heureux et surtout très ému de voir cette toile si mysterieuse, qu’il avait étudié en cours.
Beaucoup de tableaux sublimes, des grands espaces très bien concus, mais aussi une salle pour dessiner. A disposition, des crayons, des mines de plombs, des tablettes en bois, des feuilles et une sculpture au milieu. Ainsi qu’un mur pour accrocher nos œuvres. Nous décidons de faire une pause dessin ! Ils sont trop forts ces norvégiens…quel plaisir de dessiner dans un musée…
Nous repartons vers la gare en faisant un tour sur le port, ou nous découvrons une sky-line (sorte de sangle tendue pour y faire l’équilibriste). Les enfants s’y essaient avec beaucoup de difficultés on peut le dire!
En rentrant..oh un magasin de jouets! Et à la plus grande joie de Zélie, il est particulièrement bien fourni en Sylvania Family ! Nous passons quelques minutes à s’extasier devant la vitrine.
Retour en train. Et on se pose au camion. Nous sommes un peu fatigués! Mais les enfants repartent après un gros gouter, pêcher sur le port avec des enfants allemands de leur âge. Ils parlent tous un joyeux mélange de français, d’allemand et d’anglais. Tout cela en pêchant . Nous ne mangerons encore pas de poisson ce soir !!!

Demain nous partons pour la direction de Bergen, mais nous ferons la route en deux jours.

Merci à tous pour vos commentaires.

 

 

Merci Papinard et Mamylette !

L’an dernier, nous savions déjà que nous allions partir. Et nous savions combien il serait une délicieuse idée de voyager avec un barbecue ! Parce que dans nos voyages précédents nous avions tant de fois râler après l’odeur de saucisses grillées que nous ne pouvions avoir pour le diner et que les autres dévoraient ! Alors pour noël, quand papinard et mamylette nous ont proposé une plancha on s’est dit c’est le moment du barbecue à gaz pour le voyage !
Les pays que nous traversons sont infestées de saucisses ! Qui finissent donc souvent…sur le barbecue de compet’ qu’on a dans la soute!
Alors merci à vous deux…parce que parfois sinon, notre dîner aurait une saveur bien moins délicieuse !

Mardi, toubib et bottes en caoutchouc

Après une nuit calme et un départ tardif (grasse mat!), nous avons pris la route pour Oslo.
Première pause, chez la vétérinaire, qui voulait biper la puce de Tala pour sa visite d’hier sur le parking. Elle habite une maison perdue dans la forêt, seule, avec son chien. On a eu un vrai coup de cœur pour cette femme si douce et si souriante. Nous lui avons promis une carte des Lofoten…

Puis il a fallu aussi regler un problème médical, tout autre…
Hier soir au tourniquet du camping, Zélie a pris une méchante pelle sur l’épaule…Et comme elle est dure à la douleur, quand elle se plaint, bah on se pose des questions. Une certaine habitude de l’enfant terrible !
Nous attendons de passer la frontière norvégienne, vue que là où nous étions, il n’y avait strictement rien.
La frontière passée (ca fait bizarre une douane! on est pas habitué nous!) sans encombres, nous nous mettons en quête de l’hôpital de Askim. Nous entrons avec Lili, et là…rien! Juste une patiente qui nous regarde éberluée! Elle nous explique qu’ici, les urgences c’est chez les médecins jusqu’à 16h. Ok il est 13h. On va pas attendre là.
On cherche sur le téléphone un toubib et l’on en trouve un qui nous renvoit chez un autre…Inutile de vous dire que ca commençait sérieusement à me gonfler! On parvient enfin dans le batiment et un type gentil nous aide à trouver et nous explique la démarche. On prend un ticket et on attend…10min! On entre, et là on tombe sur Anna, adorable médecin qui parle..français! Elle osculte Zélie et me rassure en me disant que demain ca ira mieux, ca n’est que musculaire. Nous parlons un peu et c’est un vrai plaisir pour nous deux! Nous échangeons quelques mots et nous repartons sans payer. Je ne sais pas si c’est à cause de la carte europééenne de soin, ou si c’est parce qu’elle était heureuse de parler français! En tous cas, MERCI ANNA !
Nous pouvons repartir le cœur tranquille pour Oslo.
La pluie nous suit toujours et depuis le matin, elle est en pleine forme…Nous décidons d’aller directement à la marina pour nous poser. Une éclaircie nous permet de mouiller du fil de pêche, et de faire quelques courses avec Noé. La vie ici est plus chère mais nous le savions (4€ pour un sachet de pommes noisettes…bon bah ce soir et c’est tout apres!)
Nous rencontrons des espagnols, des français qui nous filent de bons coins en Norvège à voir…
Nous passons la soirée au port, la pluie a cessé.
Demain nous ferons notre journée de visite à Oslo (musée des bateaux vikings (y’en a partout!!!), musée des bateaux polaires, galerie nationale et s’il nous reste de l’energie, le musée d’art contemporain.

Tout va bien pour nous…..vraiment….

 

La sylviculture

Un point commun entre la Suède et la Norvège, c’est la sylviculture à grande échelle.
Nous voyons plein de bois différents mais les conifères restent conséquents. Le bois est au cœur des deux pays. Grâce à cela, on y fabrique les maisons, les meubles, le papier…
Pendant la route, par la fenêtre, on voit bien que la forêt est dense et vaste. C’est très beau.
Cet après-midi, à la frontière avec la Norvège, j’ai vu une ponce scorpion : c’est une machine qui coupe le bois.

Noé

Lundi, journée bof!

Après être partis de notre petit paradis, nous voilà en route pour Arjang. Nous décidons de remplir le camion de nourriture pour notre entrée en Norvège. Mais il nous faut aussi trouver un vétérinaire pour que Tala puisse passer elle aussi la frontière. Elle doit prendre des cachets contre les vers!…Le caissier du supermarché m’indique un véto en ville! Youpi! Mais évidement il est en vacances! Le seul disponible est à 20km dans la pampa…Qu’importe je l’appelle. Elle n’est disponible qu’à 21h…Dans un premier temps nous acceptons. Mais même en faisant un peu de shopping à Tocksfors (limite Norvège), le temps nous paraît beaucoup trop long…On se demande ce qu’on va faire jusqu’à l’heure dite. Surtout qu’il n’y a rien à faire dans cette zone de Suède… Nous nous décidons après quelques tensions, à rejoindre le camping ultra luxueux mais proche, de Arjang, et de voir la véto le lendemain si elle est dispo. Je la rappelle pour lui expliquer que ca ne sera pas simple de venir vu qu’on a décidé de se poser. Elle est sur la route, et me dit qu’elle passera à l’entrée du camping ! Youpi! Pour 200K (20€) elle mettra un coup de tampon sur le carnet de Tala et demain enfin nous pourrons partir en Norvège.
Finalement, le camping n’est pas cher, il y a internet, des sanitaires luxueux et nous sommes heureux d’avoir trouvé une solution pour Tala! Nous n’avions pas assez anticipé la chose…
Vivement demain que l’on soit aux alentours d’Oslo…

 

 

Dimanche 31 mai jour des élans !

Après avoir scruté l’horizon durant des km, nous avons pu voir au loin cette grosse bestiole sauvage paître dans une prairie proche d’habitations. Moment de joie. Puis sur la route, nous voyons un panneau « Moose Park ». Nous mettons le clignotant et partons voir…Pour 18€ nous verrons…3 élans! Oui ok on s’est fait avoir! Mais Noé a pu caresser un élan et n’était pas peu fier! Nous repartons pour le nord, et à la pause déjeuner nous voyons des grues cendrées. Décidément c’est la journée des animaux sauvages. Nous ne verrons ni ours, ni loups mais c’était une belle journée.
Nous terminons pas chercher un endroit pour dormir, et nous voyons un panneau du style « camping sauvage ». On se dit « on va voir » C’était plutôt un endroit pour des tepees et des tentes mais le monsieur veut bien que l’on s’arrête au bord du lac, et nous offres la nuit. Les suédois sont des gens très gentils…Vraiment.

Le musée de l’aquarelle de Skarhamn

Samedi 30 mai
La journée a débuté par la visite du musée de l’aquarelle de Skarhamn. Une vraie découverte d’artistes islandais. Un moment de pur plaisir dans un lieu véritablement beau, sobre et qui donne une vue sur l’exterieur assez sublime. Les enfants ont beaucoup aimé et nous aussi. Ensuite, petit tour sur le port et départ pour quelques dizaines des kms au nord avec une pause déjeuner sur les hauts d’un fjord classé natura 2000.
Puis, nous avions décidé de passer voir un camping que nous avions sur la carte, mais repertorié nulle part ailleurs. Et grand bien nous fasse. A 14h20 nous étions installés. Une vue imprenable sur un fjord, un vent terrible mais une vue magique. Un peu de vidéo pour les enfants, un peu de lecture pour nous, et ensuite les devoirs et chacun vaque à ses activités. Diner saucisses lentilles (le temps est toujours aussi chaud hein?)
Ce voyage est un moment aussi ou chacun lit. Noé a dévoré en quelques jours les 4 tomes des Cousins Carlsonn. Moi j’ai déja lu L’amour et les Forets d’Eric Reinhart, et je viens de finir le Choeur des femmes de Martin Winckler. Nico lui en est à 5 bouquins je crois…Et Zélie bouquine à son rythme des petites histoires qu’elle a soigneusement choisi avant de partir. C’est un moment ou chacun se met dans sa bulle. Et il est fort agréable de pouvoir s’isoler un petit peu surtout dans si peu d’espace. Mais bizarrement l’espace n’est pas un probleme. Chacun parvient à tolerer l’autre, et tout se passe au mieux.
Demain nous partons pres d’un lac au niveau d’Oslo mais beaucoup plus à l’est. Au nord de Uddevalla. Nous allons suivre la route 172.
Nous esperons y voir des élans. D’ailleurs depuis la Suède, nous voyons les panneaux « attention élans » jalloner la route! Et ca nous fait beaucoup sourire..Nous en revons déjà.

Merci à tous

C’est un vrai plaisir pour nous de lire les commentaires que vous laissez sur le site, mais aussi sur notre page facebook. Merci du fond du cœur, c’est comme si vous étiez avec nous. Merci aussi à ceux qui nous lise tout simplement.
Nous espérons que nous parvenons à bien retranscrire ce que nous vivons au quotidien dans notre aventure unique.

 

Prenez soin de vous.
Merci encore.

4 mois en Scandinavie