Se relever vite

Nous étions tous dans nos lits. Bien en train de se caler. Avec nos livres.
Et d’un coup, Zélie dit « Papa, y’a plein plein de poissons qui sautent ! » Son rideau n’était pas tiré…Bingo!
Ni une ni deux ni trente-six, Nico se lève, attrape sa canne à pêche et sort. Suivi évidement des deux loustics, trop heureux de se relever et de sortir dehors à 23h.
Il est vrai que depuis que nous avons retrouvé la nuit, cela ne nous arrive plus trop.
Au moment où l’on ressort, l’enorme vraquier en face de nous n’avez pas fini sa tache (vider du charbon !). Je retourne au camion chercher mon appareil pour un séance de nuit…
Les enfants sont heureux. Nico est bredouille mais ravi de voir ce spectacle nocturne, et moi je jubile de faire bosser un peu mon Nikon ! Et d’un coup, au loin, le bruit et la silhouette d’un remorqueur qui viendra s’ammarer près de nous.
Décidément, nous sommes une tribu portuaire !
Merci Oxelosund…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*